Projet Daphne :
Trois ans après

A Malte, les noirs secrets du dossier « Daphne »

Le 16 Octobre 2017, Daphne Caruana Galizia était brutalement assassinée à la voiture piégée.

L’attentat, qui a réduit au silence la journaliste maltaise, n’a pour autant pas fait taire ses enquêtes. Depuis trois ans, le collectif Forbidden Stories rassemblent 45 journalistes de 18 médias internationaux au sein du Projet Daphne afin de poursuivre son travail et découvrir qui a ordonné le meurtre de la journaliste anticorruption la plus célèbre de Malte.

Au centre de leurs investigations : Yorgen Fenech (ici sur la photo), un puissant homme d’affaires que des membres du Projet Daphne ont identifié comme la figure centrale d’un système financier opaque remontant au plus haut niveau de l’Etat Maltais.

Suspecté d’être le commanditaire du meurtre, Yorgen Fenech a été arrêté il y a près d’un an mais n’a toujours pas été mis en examen. Alors que la justice avance difficilement à Malte, le Projet Daphne continue de remonter la piste politique et financière afin de faire toute la lumière sur ce meurtre qui a choqué l’Europe entière.

Notre histoire

Il est prêt. La police maltaise doit débarquer d’un jour à l’autre dans sa maison du Sud de l’île de Malte, pour l’arrêter dans une affaire de blanchiment d’argent. Il risque des années de prison. Alors il a préparé de quoi ne pas tomber seul : des photos, des téléphones et trois clés USB contenant des enregistrements compromettants, le tout rassemblé dans un bac de crème glacée vide. Une boîte qu’il tient serrée contre lui, ce 14 novembre 2019, quand soudain, l’unité spéciale criminalité économique l’interpelle dans sa voiture.

Poursuivre la lecture

Grâce à votre soutien,
nous pourrons continuer davantage d'enquêtes.

Forbidden Stories est un projet à but non-lucratif qui dépend du soutien financier d’organismes philanthropiques, ainsi que des dons du public.

Faites un don